« Les invisibles », une plongée dans « la France du back office »

Une étude inédite présentée par ses auteurs - 21 Avril 2022

Le Master Négociations & relations sociales de l'Université Paris Dauphine-PSL vous invite à découvrir les plus de 13 millions de travailleurs, livreurs, agents d’entretien, aides-soignants, caristes, vigiles, serveurs, caissières, qui ont continué, pendant la pandémie, de travailler et de rendre tous ses services jugés essentiels.

 

Ils se sont mobilisés avec les Gilets jaunes, ils ont été applaudis durant le confinement, mais qui sont-ils ? Comment vivent et travaillent-ils ?

S’ils concourent tous au bon fonctionnement de la société auprès des citoyens comme des entreprises, ils sont surtout liés par le caractère contraint de chaque aspect de leur vie et leur manque de perspectives sur leur avenir : contrainte dans l’organisation de leur vie personnelle et dans leurs conditions de travail ; contrainte financière et sentiment de déclassement social ; contrainte enfin sur l’avenir avec une perception déficiente de leur utilité sociale et une manque de reconnaissance.

Cette étude inédite réalisée à l’initiative de la Fondation Travailler Autrement vous sera présentée par ses auteurs : Assael Adary, du cabinet OCCURENCES, ainsi que Denis Maillard et Philippe Campinchi, cofondateurs du Cabinet Temps Commun, nous dévoilerons ainsi les profils, les conditions de travail mais aussi les conditions de vie de tous ceux qui concourent au bon fonctionnement de la société mais dans l’ombre.

Au-delà de l’aspect quantitatif, cette étude inédite vient légitimer le débat sur ces travailleurs qui doivent être écoutés à l’occasion de l’élection présidentielle

Les auteurs de l'étude

A propos des/de intervenant(s)

Assaël Adary (51 ans), Après des études en communication (Celsa), il a créé le cabinet Occurrence il y a plus de 25 ans ; il en est le président et poursuit parallèlement une activité d’enseignement. Il a participé à imposer une nouvelle manière de voir les manifestations en France en s’associant à un collectif de média pour les compter et offrir au public un chiffre fiable.

Philippe Campinchi (58 ans) possède une expérience de praticien du mouvement social principalement acquise dans les mouvements étudiants et le monde associatif entre 1980 et 1990. Indépendant depuis 2002, il mène de nombreuses missions de relations institutionnelles, d’éditions (Universités & Territoires), d’événements intellectuels (Rendez-Vous du logement étudiant et Rendez-vous de la santé étudiante en partenariat l’Université Paris Dauphine-PSL) et d’analyses sociales ; en 2017 il a confondu Temps Commun.

Denis Maillard (54 ans) Après un cursus de sciences politiques, de philosophie politique et un diplôme de journaliste, il a commencé sa carrière à Médecins du Monde puis à l’Unédic comme chef du service de presse et directeur de la communication. Il est intervenu enfin au sein du cabinet Technologia, en tant que spécialiste de la prévention des risques professionnels. En 2017, il a cofondé le cabinet Temps Commun. Il est l’auteur d'un essai « Indispensables mais invisibles – reconnaître les travailleurs en première ligne » (l’Aube, 2021).

S'inscrire à la conférence 


Découvez également nos formation(s) en lien avec le sujet

 

Informations Pratiques

Date : jeudi 21 avril 2022
de 18h30 à 20h00
Lieu : Amphithéâtre 4 (Elie Cohen)