Aller au contenu
Solidarité UkraineSolidarité Ukraine

L'appropriation des ordonnances Travail par les acteurs du dialogue social

Une table ronde unique avec les auteurs du rapport émis par France Stratégie - 15 février 2022

Photo d'un groupe d'hommes et de femmes travaillant sur un projet symbolisant la conférence du 15 février 2022 L'appropriation des ordonnances Travail par les acteurs du dialogue social - Dauphine Executive Education

L'appropriation des ordonnances Travail par les acteurs du dialogue social - Dauphine Executive Education 

     

Les deux co-présidents du comité d’évaluation des ordonnances travail, Marcel Grignard et Jean François Pilliard, sont venus nous présenter les grands enseignements qu'il faut tirer de l'application des ordonnances par les entreprises et les partenaires sociaux. Nous sommes revenus sur la mise en place du CSE et plus largement de la transformation du cadre du dialogue social, notamment dans un contexte marqué par la crise sanitaire.

Nous avons évoqué l'utilisation des outils tels que les accords de performance collective ou encore les ruptures conventionnelles collectives afin de mesurer leurs impacts au regard des enjeux initiaux de la réforme portée par le gouvernement. Nous avons vu s'ils ont pu être des instruments efficaces pendant la crise pour ajuster les emplois aux besoins économiques. 

Enfin et au-delà des constats et des analyses, nous avons vu pourquoi il est urgent de mobiliser les acteurs du dialogue social pour poursuivre la transformation du modèle social et surtout éviter les écueils déjà constatés dans certaines organisations et  comment accompagner les acteurs des relations sociales afin que le dialogue social sorte renforcé de cette réforme et de la crise sanitaire.

Les principaux enseignements sur la mission d'évaluation 

 
  • Le succès du dialogue informel qui s’est noué entre la direction et les élus lors de l’émergence de la crise afin de gérer la mise en sécurité des salariés tout en maintenant un niveau d’activité minimum,
  • l'absence de diagnostic préalable partagé entre les acteurs avant de mettre en place un cadre et des IRP adaptés à l'entreprise,
  • la fatigue, la lassitude des équipes de militants et d’élus sur lesquels se concentrent les sujets du dialogue économique, social et environnemental dans un contexte de manque de moyens, de formations et de reconnaissance des engagements militants et syndicaux 
  • le perte du lien social et la proximité avec les salariés qui laisse la place à la dérégulation sociale et à l'apparition de mouvements sociaux spontanées et sans représentant avec qui dialoguer!

Quelques pistes de travail relevées

 
  • Définir entre représentants du personnel, de la direction, salariés et managers le sens que l’entreprise entend donner à son dialogue social,
  • éfinir ses priorités et lui accorder les moyens adéquats, 
  • tester, expérimenter des formes de dialogue
  • valoriser les compétences et les expériences des élus porteurs de mandat,
  • former l'ensemble des acteurs à un dialogue social pragmatique et opérationnel, à la mécanique des rapports humains et pas seulement au cadre juridique
     

A propos des intervenants

  • Marcel Grignard, Ancien secrétaire général adjoint de la CFDT et co-président du comité d’évaluation des ordonnances relatives au dialogue social et aux relations de travail
  • Jean François Pilliard, président de la Société JFP RH et co-président du comité d’évaluation des ordonnances relatives au dialogue social et aux relations de travail.
 
 

Découvez également nos formation(s) en lien avec le sujet