Formation Continue
Photo du Panthéon représentant l'Executive Doctorate in Public Affairs (EDPA) en formation continue, Université Paris Dauphine-PSLPhoto du Panthéon représentant l'Executive Doctorate in Public Affairs (EDPA) en formation continue, Université Paris Dauphine-PSL

Programme | Executive Doctorate in Public Affairs (EDPA)

L’EDPA, une formation innovante

Etudiants dauphinois en formation continue pour Dauphine Executive Education (Université Paris Dauphine-PSL)

Programme

Module 1 - Décision et responsabilité publiques87 heures

Séminaire « Décision publique » 18 heures
Séances bâties autour d’organisations et de grands acteurs du secteur public, para-public et privé fortement impliqués dans les processus de décisions publiques (production des normes aux différents niveaux).
    
Séminaire « Enjeux » 36 heures
Séances sur des thématiques susceptibles d’avoir un impact sur la décision publique : problématiques sociétales, religieuses, mutations démographiques ou liées à l’organisation territoriale des pouvoirs publics, etc.

Séminaire « Valeurs » 18 heures
Etudes de cas autour des questions de responsabilité, d’éthique et de déontologie des affaires publiques.
    
Conférences 15 heures

Module 2 - Fondamentaux de l'analyse168 heures

  • Théorie et gestion des organisations 30 heures
  • Epistémologie 15 heures
  • Méthodologies qualitatives et quantitatives 48 heures                                             
  • Gouvernement et régulation 21 heures
  • Grandes mutations internationales 24 heures
  • Atelier de prospective 18 heures 
  • Atelier de négociation 12 heures

Module 3 - Accompagnement et supervision60 heures minimum

  • Atelier d'écriture / lecture de textes finalisés 20 heures
  • Supervision individuelle 40 heures     

Projet de recherche des auditeurs

Thèse professionnelle

Les diplômés soutiennent publiquement leur thèse professionnelle devant un jury composé d’experts du domaine. Le travail  soutenu peut prendre en compte des spécificités de certains candidats et, par exemple, intégrer des éléments relatifs à leur expérience professionnelle soit qu’il s’agisse de documents écrits démontrant un haut niveau de réflexion critique sur des questions liées au sujet traité dans le mémoire, soit encore de productions personnelles d’une autre nature répondant à des critères de qualité et d’originalité désormais reconnus pour les diplômes de troisième cycle basés sur la pratique (« practice-based dissertations » des universités anglo-saxonnes).
Les tuteurs assurant le suivi des participants tout au long de la formation et, en particulier, de leurs recherches personnelles sont des enseignants-chercheurs ou assimilés de l'Université Paris Dauphine-PSL habilités à la direction de recherche.

L’autorisation de soutenance est accordée, sur proposition du ou des tuteurs, après que les travaux du candidat ont été examinés par deux rapporteurs choisis en fonction de leurs compétences dont l’un au moins est extérieur à Dauphine-PSL. Leurs rapports sont communiqués aux membres du jury.

Le jury, comprenant des membres extérieurs à l'Université Paris Dauphine-PSL, est composé d’enseignants-chercheurs ou assimilés de Dauphine-PSL habilités à la direction de recherche, ou d'autres personnalités choisies en raison de leur compétence après avis du directeur de l'école doctorale de l’Université Paris Dauphine-PSL.

La possession de ce diplôme peut offrir aux participants un accès privilégié à des fonctions d’intervenants au sein des formations appropriées de Dauphine-PSL, en particulier à Dauphine Executive Education, et au sein des formations regroupées dans la House of Public Affairs de l'Université Paris Dauphine-PSL.

    Modalités pédagogiques

    Une formation personnalisée et adaptée au rythme d’un professionnel en activité

    Afin de prendre en compte la diversité et la richesse des formations, des parcours et des expériences professionnelles des candidats, la « philosophie » de base de l’EDPA est de proposer un cursus fortement personnalisé. Hormis les cours fondamentaux et les ateliers communs à tous les candidats, la formation proposée sera adaptée à chaque cas particulier dans toutes ses composantes :

    • Durée du programme,
    • Définition du sujet et du tutorat des participant,
    • Nature et modalités des travaux de recherche à accomplir,
    • Modalités et fréquence des interactions avec le(s) directeur(s) de thèse,
    • Apprentissages complémentaires,
    • Travaux intermédiaires à produire (synthèse bibliographique, études de cas, analyse de données, etc.).

    Il est toutefois nécessaire d’afficher un certain nombre d’éléments de référence même s’ils sont tous modulables. Le programme se déroule en principe sur une durée de référence de trois ans, cette durée pouvant faire l’objet de dérogations au cas par cas par les directeurs du programme (en lien, en particulier, avec la formation initiale et l’expérience professionnelle du participant, la nature du sujet de recherche, les acquis en recherche, etc.).

    Cependant, en aucun cas, la durée de préparation de l’EDPA ne peut être inférieure à deux ans.
    Cette durée de référence correspond au temps minimum qui est nécessaire pour acquérir les compétences que sanctionnent normalement un travail de recherche de haut niveau répondant à des critères académiques.

    Compte tenu du fait que les participants sont des professionnels en activité qui suivent ce programme au titre de la formation permanente, les employeurs doivent être informés du fait que leurs agents/salariés devront consacrer une part significative de leur temps de travail à cette formation sans toutefois être dans l’obligation d’interrompre leur activité professionnelle.

    En complément, les participants devront également être prêts à consacrer une part importante de leur temps personnel (congés, week-ends, soirées) à leur travail de recherche et, en fin de parcours, à l’écriture de leur mémoire. Malgré les contraintes résultant du fait que les participants restent en activité, l’objectif est atteignable du fait que ces derniers, d’une part, bénéficient déjà d’une grande expérience professionnelle, et d’acquis divers dans ce cadre, et, d’autre part, sont invités à choisir un sujet de recherche fortement relié à cette dernière c’est-à-dire qu’ils ont à travailler sur une « matière » dont ils ont dès l’abord une très bonne connaissance.

    Compétences développées au cours du programme

    • Formuler de manière pertinente une question de recherche dans un champ disciplinaire donné (voire pluri-, inter- ou trans-disciplinaire), c'est-à-dire « problématiser » une question nouvelle pour laquelle la littérature scientifique n’apporte pas de réponse satisfaisante ou consensuelle,
    • Appréhender de manière critique l’ensemble de la littérature relative à cette question dans le champ considéré,
    • Conduire des recherches par les moyens appropriés (enquêtes, interviews, modélisations, etc.) pour recueillir et accumuler des données originales et des informations objectives de toute nature,
    • Analyser, critiquer et interpréter ces données en vue de répondre à la question de recherche initiale et/ou d’en proposer une reformulation plus riche et plus féconde c'est-à-dire de proposer une « EDPA Dissertation » au regard de cette question,
    • Rédiger de manière synthétique et aussi claire que possible l’ensemble de son travail sous un format académique reconnu,
    • Acquérir ou renforcer sa capacité à intervenir devant un public académique au sein de formations appropriées, par exemple dans le cadre de Dauphine Executive Education (la formation continue de l'Université Paris Dauphine-PSL) ou au sein des formations regroupées dans le pôle « House of Public Affairs ».

    Ce que l'Executive Doctorate leur a apporté

    Eric Martin-Hersent

    Chef de bureau en administration centrale - Ministère de la Justice

    Moussa Diaby

    Promotion Mary Parker Follet (2015-2018)



    Christine Barthout
    06 23 73 16 05
    edpa@dauphine.fr